Acteur économique responsable

Etre économiquement responsable, c’est veiller, quel que soit le domaine d’activité, à agir dans le respect de valeurs-clés : éthique, conformité, gestion responsable des ressources...

Au sein de la feuille de route RSE du Groupe , cinq priorités ont été identifiées pour permettre à Eramet d’être, demain encore plus qu’aujourd’hui, un acteur économique responsable, capable de répondre aux enjeux de son époque.

1. Devenir l’un des leaders des métaux de la transition énergétique

Projet Lithium, programme R&D de recyclage de batteries lithium-ion, projet de développement dans la production de sulfates de nickel… la diversification des activités du Groupe – en particulier en faveur des batteries de la mobilité électrique – est un axe prioritaire de la stratégie de développement du Groupe pour les prochaines années. 

Objectif 2023 : Engagement de la diversification du portefeuille d’activités d’Eramet sur la chaîne d’approvisionnement des batteries de la mobilité électrique

2. Agir activement pour l’économie circulaire

La demande en métaux sera multipliée par 2,5 d’ici 2060 d’après l’OCDE. Or les métaux, par leur caractère infiniment recyclable, se prêtent particulièrement au développement de l’économie circulaire. Eramet est actif depuis longtemps pour optimiser la valorisation de ces ressources et de nombreux flux sont d’ores et déjà recyclés dans les usines du Groupe. Pour aller au-delà de cette performance acquise, de nouveau d’objectifs ont été fixés. A cet effet, un Groupe d’Action pour l’Economie Circulaire (GAEC) a été mis en place pour faire émerger les actions contribuant à cet objectif. Il s’agit notamment de vérifier la conformité de celles-ci en termes de valorisation matière et d’empreinte environnementale.

Objectif 2023 : valoriser plus de 2 millions de tonnes de résidus et minerais faibles teneurs ainsi que 10 000 tonnes de déchets

3. Etre une référence en matière de respect et promotion des droits humains

Collaborateurs, partenaires commerciaux ou communautés : respecter les droits de tous est un impératif absolu. C’est le sens de la mise en place d’une approche Groupe sur le sujet, à la suite de la réalisation en 2017 d’une cartographie des risques dédiée. Ce travail de fond a donné lieu à la mise en place d’un comité de pilotage multi-directions en charge d’élaborer une politique Groupe et un ensemble de process et de mesures opérationnelles pour s’assurer du respect des engagements d’Eramet. 

Objectif 2023 : être reconnu pour notre application des principes directeurs des Nations Unis, mesuré par l’atteinte d’un niveau mature selon le UNGP Reporting Framework (Shift-Mazars).

4. Etre un partenaire éthique de choix

Eramet multiplie les initiatives pour satisfaire les standards éthiques les plus stricts : actions sur site, nomination d’ambassadeurs, campagnes de formation en interne et en externe, formations e-learning dédiée à la Charte éthique, etc.

Objectif 2023 : formation chaque année de 100% des équipes Commerce et Achats à l’anti-corruption

5. Etre une entreprise responsable de référence dans la filière Mine et Métallurgie

Eramet, en tant qu’acteur économique responsable, s’est doté d’une organisation pour répondre aux nouveaux enjeux portant sur la chaîne de valeur, en amont avec ses relations fournisseurs, et en aval par ses marchés et clients. 

Par fournisseurs et clients évalués à risque, le Groupe fait référence aux tiers évalués « critiques et/ou sensibles » (en termes d’importance Eramet ou risque RSE – selon l’activité ou le pays). Ce sont ces derniers qui doivent être conformes, selon les résultats d’évaluations RSE/Ethique aux engagements du Groupe sur ces thématiques. Si celles-ci montrent un décalage entre les attentes et les résultats, le Groupe favorise le dialogue et le soutien, et conserve la possibilité de mettre fin à la relation d’affaires.

Objectif 2023 : 100% des fournisseurs et clients identifiés à risques sont évalués conformes aux engagements RSE et Éthique par Eramet